Diagnostiquer mon problème d’érection

L’érection est un acte tout à fait naturel sur lequel de nombreuses personnes se posent des questions. Et elles ont tout à fait raison car le fonctionnement de celui-ci n’est vraiment pas si simple que ce que nous pouvons imaginer.

Bien diagnostiquer votre trouble de l’érection est important afin de trouver le traitement le mieux adapté à votre problème. Certains tests simples vous permettront de déterminer de quelle forme d’impuissance vous souffrez, comme les différentes questions que nous vous proposons ci-dessous.

Après une intervention chirurgicale, comme par exemple suite à une opération de la prostate, il est important de consulter un professionnel. Les troubles de l’érection étant souvent complexes, il pourra vous aider à déterminer les causes profondes de vos problèmes d’érection.

Comment savoir si je suis impuissant ?

Cette question peut paraître étonnante, pourtant, il y a différentes formes de trouble érectiles qui peuvent laisser le doute. Nous vous donnons ici la possibilité de diagnostiquer vos symptômes avant de faire appel à un médecin spécialisé.

Il existe trois formes différentes qui représentent plusieurs stades du trouble :

– l’impossibilité d’avoir une érection : Bien qu’il y est une excitation sexuelle, il n’y a pas d’irrigation des corps caverneux pour provoquer une érection. Il n’y a donc pas d’érection, ce qui empêche l’homme d’avoir un rapport sexuel.

– l’impossibilité d’achever une érection : Il s’agit ici d’une mauvaise irrigation des corps caverneux qui empêche d’avoir une érection ferme nécessaire à un rapport sexuel. Il y a donc un début d’érection mais la verge ne se durcit pas entièrement en une érection ferme.

– l’impossibilité de maintenir une érection : L’homme arrive à avoir une érection suite à une stimulation sexuelle, mais n’arrive pas à la maintenir suffisamment pour avoir un orgasme. Ici est la différence avec l’éjaculation précoce, où l’homme éjacule rapidement après la pénétration sexuelle et perd son érection. Dans le cas présent, l’éjaculation n’a pas lieu, l’érection tombe avant.

Quelques questions à se poser

Pour savoir si vous avez des problèmes d’érections, demandez vous :

  • A quelle fréquence avez-vous eu une érection lors de vos derniers rapports ?
  • A quelle fréquence la rigidité de votre pénis a-t-il permis la pénétration ?
  • A quelle fréquence avez-vous réussi à pénétrer votre partenaire ?
  • Pouvez-vous rester en érection une fois avoir pénétré votre partenaire ?
  • Vous est-il facile de rester en érection jusqu’à l’orgasme ?

Si vous avez répondu « jamais », « rarement » ou « parfois », vous avez des problèmes d’érection. Des traitements existent, qui vous permettront de retrouver une vie sexuelle satisfaisante.

Les 3 types de troubles érectiles
Les 3 types de troubles érectiles

En cas de doute, consultez un professionnel médical

Dans certains cas, les troubles érectiles nécessiteront l’intervention d’un andrologue ou d’un urologue. Cependant, si vous ne souffrez pas de paralysie ou ne venez pas de subir une opération chirurgicale en relation à votre système urinaire ou au niveau du petit bassin, une simple consultation avec un médecin généraliste suffit.

Les urologues sont des spécialistes de l’appareil urinaire des hommes et des femmes. Ils peuvent se spécialiser en andrologie. L’andrologie étant une nouvelle discipline, les urologues exercent aussi souvent la profession d’andrologue.

Les andrologues sont des spécialistes de l’appareil reproductif masculin, en particulier des troubles sexuels et de l’infertilité. En d’autres termes, l’andrologue est l’équivalent d’un gynécologue, mais pour les hommes.

Détecter des troubles psychologiques de l’impuissance

Les causes organiques sont éliminées par un test de pléthysmographie afin de mesurer la tumescence pénienne nocturne. C’est à dire la capacité à avoir des érections spontanées pendant la nuit. Si cela est le cas, l’impuissance est de type psychogène.

Examens médicaux pour des troubles érectiles physiques

Si les causes sont organiques, il faudra faire un test à la papavérine afin de déterminer la source précise du trouble de l’érection. Ce test mesurera la pression sanguine pénienne.

Il existe d’autres types d’examens différentiels afin de déterminer les causes spécifiques de l’impuissance comme la rigidimétrie ou encore le doppler pénien.

Le traitement prescrit par votre médecin sera différent en fonction du diagnostic : trouble de l’érection ayant pour cause le diabète, l’alcoolisme, une intervention chirurgicale, etc.

Dans certains cas, il peut être prescrit au patient des injections intra-caverneuses ou encore la pose d’une prothèse pénienne afin de retrouver des érections naturelles. Cependant, dans la plupart des cas, les hommes souffrant de dysfonctions érectiles peuvent retrouver une qualité d’érection satisfaisante grâce à des médicaments comme le Viagra, le Levitra, le Cialis ou le Spedra.

Traitements contre l'impuissance

Viagra
Viagra®
  • Effets en 30 à 60 minutes
  • Reste actif pendant 4 heures
  • Le plus populaire dans le monde
Levitra
Levitra®
  • Action rapide en 20 minutes
  • Reste actif pendant 5 heures
  • Pour les + de 65 ans et diabétiques
Cialis
Cialis®
  • Efficace en 30 minutes
  • Reste actif pendant 36 heures
  • Efficace longtemps après la prise
Spedra
Spedra®
  • Agit en seulement 15 minutes
  • Reste actif pendant 6 heures
  • Procure une érection très ferme

Laisser un commentaire

Share: